"Thierry Le Luron avait pris la grosse tête", l’ancien régisseur de l’Olympia se lâche

·1 min de lecture

La mémoire vivante de l'Olympia. A l'âge de 91 ans, Roger "Doudou" Morizot, ancien régisseur de la salle de spectacles parisienne, a livré ses mémoires dans Je les ai tous vus débuter (Éd. de L’Archipel), sorti le 11 février dernier. Un ouvrage dans lequel il partage de nombreuses anecdotes savoureuses sur les vedettes qui ont foulé la scène de cet endroit mythique. Si Edith Piaf a tenu une place particulièrement chère dans son coeur, d'autres personnalités n'ont pas été tendres avec lui, que ce soit pour Claude François, décrit comme une "ordure"... ou encore Thierry Le Luron.

L'humoriste, décédé à l'âge de 34 ans, lui a laissé des sentiments mitigés. "Il avait pris la grosse tête et se croyait tout permis", se souvient Doudou Morizot, dans son livre. Thierry Le Luron s'est produit dans la célèbre salle en 1971, où il était en première partie du concert de Rika Zaraï, puis entre 1976 et 1977, où il était en tête d'affiche. S'il a fait rire aux éclats les spectateurs dans la salle, c'était plutôt la soupe à la grimace dans les coulisses. Et il n'a pas été le seul à faire trembler la régie.

La chanteuse Dalida, par exemple, était notamment réputée pour son fort caractère. "Elle faisait des colères terribles. Un jour, on avait embauché un jeune technicien pour s’occuper du micro. Il y a eu un problème de fil à un moment du concert. Entre deux chansons, Dalida sort de scène comme une furie : 'qui s’est occupé de mon micro ?'", raconte Doudou Morizot, auprès du Parisien. Le jeune (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Je me retrouve comme un con » : le jour où Jérôme Lavrilleux a brisé le silence
Mort de Jacques Frantz, le doubleur de Robert De Niro, est mort à 73 ans
Emmanuel Macron obstiné ? Le patron de LREM remet en cause son pari sur le confinement
La doudoumania de retour ? Édouard Philippe teste sa popularité lors d'une visite surprise
Chloé de Top Chef, lesbienne, mariée, et jeune maman : confidences