Thierry Breton appelle à voter Macron pour "éviter" les extrêmes

Thierry Breton, ancien ministre de l'Economie et des Finances de Jacques Chirac, aujourd'hui PDG de la SSII Atos, a appelé jeudi à voter pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle pour "éviter" un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Thierry Breton, ancien ministre de l'Economie et des Finances de Jacques Chirac, a appelé jeudi à voter pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle pour "éviter" un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Aujourd'hui PDG de la SSII Atos, Thierry Breton a expliqué sa décision de renoncer à soutenir François Fillon par la montée du candidat de "La France insoumise" dans les sondages d'intentions de vote.

"On est dans une situation où il faut prendre ses responsabilités", a-t-il dit sur Europe 1. "Donc, on peut être de droite - je suis de droite - et, pour éviter ce drame absolu que serait un second tour Marine Le Pen/Jean-Luc Mélenchon, appeler à soutenir fortement Emmanuel Macron."

"J’ai soutenu Alain Juppé. Il n’a pas gagné la primaire, et j’ai donc soutenu naturellement François Fillon. C’était avant les épisodes récents", a-t-il ajouté dans une allusion aux affaires qui touchent le candidat de droite.

Thierry Breton est le dernier en date d'une série d'anciens ministres de Jacques Chirac à apporter son soutien à Emmanuel Macron, après Anne-Marie Idrac, Corinne Lepage, Serge Lepeltier, Renaud Dutreil, Marie-Anne Montchamp, Philippe Douste-Blazy, Jean-Jacques Aillagon et Jean-Paul Delevoye, ce dernier étant le président de la commission d'investiture d'En Marche pour les législatives.

(Dominique Rodriguez, édité par Yann Le Guernigou)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages