Thierry Ardisson : "Si Bolloré ne m'avait pas viré, je serais en train d'interviewer Amir ou Amel Bent sur C8"

·1 min de lecture

Il est très content de son départ du groupe Canal+. Hier, dans "On refait la télé" sur RTL, Eric Dussart et Jade ont reçu Thierry Ardisson à l'occasion du lancement de son nouveau format sur France 3, "L'Hôtel du Temps", le lundi 2 mai prochain en prime time. Le présentateur proposera une interview de Dalida, reconstituée grâce à des outils technologiques.

"Je me retrouvais face à des gens que je n'aimais pas"

Avec le recul, l'animateur en noir a estimé que son éviction du groupe Canal+ il y a trois ans était "un mal pour un bien". La dernière année, il animait le samedi "Salut les Terriens" en access sur C8, avant d'être viré par la direction. "Si Bolloré ne m'avait pas viré, je serais en train d'interviewer Amir ou Amel Bent sur C8, quoi...", a-t-il balancé.

Thierry Ardisson a également confié qu'il se "lassait" dans cet exercice : "C'était compliqué, cette dernière année. Je ne veux pas apparaître prétentieux, mais je trouve qu'il n'y a plus de stars comme avant à interviewer. Gainsbourg est mort, pour résumer !". "Je me retrouvais en face de gens que je n'aimais pas vraiment, qui ne m'intéressaient pas vraiment. Je pense assez bien que ce se soit arrêté", a-t-il ajouté. "Et j'ai gagné mon procès contre Bolloré, donc, tout est bien", a glissé l'invité, rigolard. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

En septembre 2021, Thierry Ardisson avait gagné son...

Lire la suite


À lire aussi

"Serviteur du peuple" : Arte diffuse en intégralité la série de Volodymyr Zelensky, le président de l'Ukraine
Didier Quillot (LFP) - P3 : "On n'avait pas pensé que Free serait là"
"Marseille" : La série Netflix avec Gérard Depardieu et Benoît Magimel revient ce soir sur TF1 Séries Films

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles