Thibaut Pinot en reconquête sur la Vuelta

Théo Gicquel
·1 min de lecture

Le Tour de France, ses désillusions et son scénario si cruel, sont derrière lui. Thibaut Pinot fait peut-être encore quelques cauchemars de cette chute lors de la première étape à Nice ou de lutte contre ses propres douleurs au dos lors de la 8e à Loudenvielle. Mais l’homme n’est pas du genre à s’écarter sur le bas-côté lorsque son objectif principal s’évapore en un instant. En mettant un point d’honneur à terminer le Tour, Pinot a combattu la facilité.

En s’engageant sur la Vuelta mardi, il se donne une nouvelle chance de rêver. Cette fois, plus personne ne visera l’objectif à sa place, avec les attentes et la pression que cela engendre. Loin des lumières scintillantes du Tour, face à une concurrence amaigrie mais toujours affamée, Pinot peut terminer sur une bonne note cette si étrange année 2020. Alors, à quoi devons-nous nous attendre de Thibaut Pinot sur cette 75e édition du Tour d’Espagne ?

• Un plateau délesté de favoris

Exit le menu gargantuesque du Tour de France. Sur cette Vuelta, les vainqueurs potentiels et crédibles se comptent sur les doigts d’une main : Primoz Roglic et Tom Dumoulin (Jumbo-Visma) et Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers). Roglic et Carapaz ont chacun gagné...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi