"Thérapies de conversion": Hoshi et Eddy de Pretto pressent Castaner

Maxime Bourdeau
·Correspondant
·2 min de lecture
"Thérapies de conversion": Hoshi et Eddy de Pretto pressent Castaner (photo d'illustration) (Photo: avec Getty)
"Thérapies de conversion": Hoshi et Eddy de Pretto pressent Castaner (photo d'illustration) (Photo: avec Getty)

LGBT - Eddy de Pretto et Hoshi ont publiquement soutenu une proposition de loi qui vise à lutter contre les “thérapies de conversion” ce jeudi 29 avril sur les réseaux sociaux.

Les messages des deux artistes LGBT ont vite été partagés par Laurence Vanceunebrock, députée LREM de l’Allier (LREM) qui porte une proposition de loi qui veut interdire ces pratiques qui prétendent transformer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne, depuis juin 2020 mais qui n’est toujours pas inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.

S’adressant directement à Christophe Castaner, président du groupe LREM à l’assemblée nationale, Eddy de Pretto a de son côté estimé qu’il était “urgent de mettre ce passage de loi au calendrier” avant de préciser qu’il n’y a “rien à guérir” chez les personnes LGBT.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sur Instagram, Hoshi a elle aussi interpellé Castaner et lui a demandé de “vite programmer l’examen de cette proposition de loi”.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En juin 2020, Laurence Vanceunebrock avait annoncé le dépôt d’une proposition de loi pour interdire ces soi-disant “thérapies de conversion” regrettant que le texte n’ait toutefois pas encore de “date d’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale”.

“Le seul problème, c’est le calendrier” parlementaire, bouleversé par le coronavirus, “mais je vais mettre la pression”, assurait-elle, en espérant un examen début 2021.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La députée de l’Allier avait déjà mené une mission d’information sur le sujet avec son coll&e...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.