The Wave (TMC) : l'histoire vraie d'une incroyable catastrophe naturelle en Norvège

·1 min de lecture

Retenez votre souffle ce soir sur TMC. La chaîne diffuse The Wave (Bølgen dans sa version originale), drame signé par le réalisateur norvégien Roar Uthaug, dans lequel un fjord se retrouve brutalement envahi par une gigantesque vague. Ce récit catastrophe, à la mise en scène spectaculaire, qui n'a rien à envier aux blockbusters américains, suit le personnage de Kristian Eikjord (Kristoffer Joner), un géologue expérimenté chargé de surveiller les montagnes du fjord. Alors qu'il s'apprête à quitter la région avec sa famille, il détecte une anomalie avec la nappe phréatique. Inquiet, il alerte son supérieur, qui ne l'écoute pas et refuse de sonner l'alerte. Au cours de la nuit, un glissement de terrain se produit, créant un raz-de-marée. Kristian sait qu'il n'a que quelques minutes pour retrouver sa famille et s'enfuir avant que la vague ne les atteigne… Carton colossal au box-office norvégien, avec près d'un million d'entrées en salles sur 5 millions d'habitants dans le pays, The Wave fait surtout écho à une terrible catastrophe naturelle, bien réelle celle-ci, survenue au début du 20è siècle dans le pays.

Le 7 avril 1934, les habitants de trois villages situés sur les rives du Tafjord, un important fjord norvégien situé dans le comté de Møre og Romsdal (sud du pays), sentent le sol trembler sous leurs pieds. Ils ne le savent pas encore, mais le pire vient de se produire : un pan entier de montagne s'est décroché et deux millions de mètres cubes de rochers chutent d'une hauteur de (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Kaamelott : Alexandre Astier évoque son envie d'écrire le second volet du film… à une condition ! (VIDEO)
Cannes 2021 : Laetitia Casta, Charlotte Gainsbourg, Salma Hayek... En couple ou en famille, les stars au top sur la Croisette ! (PHOTOS)
Florence Foster Jenkins (Arte) : l'histoire vraie de la soprano qui chantait faux
Cannes 2021 : Doria Tillier lance une pique bien sentie à Nicolas Bedos
Cannes 2021 : Serre-moi fort, Julie (en douze chapitres), Lamb... nos films coup de coeur du Festival !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles