The Voice : Vincent, alias The Vivi, exclu du programme après la polémique sur des tweets à caractère raciste et homophobe

·1 min de lecture

Ce samedi 20 février, les téléspectateurs de TF1 découvraient The Vivi, alias Vincent, l'un des talents de cette saison 10 de The Voice. Ce dernier a proposé une reprise de "Suicide social", un titre d'Orelsan, une interprétation qui a ravi les les coachs, à commencer par Vianney, qui s'est levé et a chanté avec lui. Mais au terme de sa prestation, si ce dernier a fait beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux, c'est pour une toute autre raison. En effet, des internautes ont fait rejaillir d'anciens tweets de ce dernier, à caractère racistes et homophobes. Rapidement, Vincent a fermé son compte Twitter, et s'est fendu d'excuses sur son compte Instagram.

"Depuis ce matin, je vois de vieux tweets qui ressortent que j’avais écrit quand j’avais 17 ans" écrit le jeune homme, aujourd'hui âgé de 21 ans. "En relisant ces messages, j’éprouve un sentiment de honte. Ce sont des propos de cours de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans le dos. Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser avec ces messages honteux." Contacté par nos confrères du Parisien, il ajoute : "Je suis soi-disant misogyne, raciste ou autre. Mais je n'ai pas la tête aussi grosse pour être tout ça. Je ne suis d'ailleurs rien du tout. Ces tweets sont sortis de leur contexte", avant d'ajouter qu'il s'exprimera plus longuement dans les prochains jours. Quelques heures plus tard, ITV Studios, la société de production de The Voice, a fait part (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Le petit-fils de Fernandel se confie sur la vie amoureuse du comédien (VIDEO)
Jean Castex à la télévision ce jeudi soir : que devrait annoncer le Premier ministre ?
Victoires de la musique classique : qui est la coanimatrice Marina Chiche ?
Christophe (Pékin Express) en difficulté lors de la première étape, selon Claire : "Papa tombait à moitié dans les pommes..."
Julien Courbet cible d'injures dans Ça peut vous arriver et témoin de la poursuite de son envoyé spécial en pleine rue (VIDEO)