The Voice : Vianney ému au plus haut point, découvrez pourquoi il n’a pu retenir ses larmes

·1 min de lecture

« Ne retiens pas tes larmes, pleurer ça fait du bien. » Ces paroles d’Amel Bent, jurée de The Voice, ont dû résonner dans la tête de son collègue, Vianney, samedi 13 février lors de la première émission de cette dixième saison. Le chanteur, qui a célébré ses 30 ans le jour de la diffusion, a en effet fondu en larmes devant le jeune candidat Tarik. Ce dernier a interprété une chanson composée par ses soins, intitulée « Mon chéri », dont le thème central est l’avortement. Le candidat y décrit, sur un rythme saccadé, toutes les activités dont un parent pourrait profiter avec son fils, qui n’auront jamais lieu puisque le nouveau-né ne verra jamais le jour.

Tarik a tout d'abord commencé son audition à l'aveugle par la reprise de la chanson « Chemins de traverse », de Grand Corps Malade. Il a rapidement séduit Marc Lavoine, qui a appuyé sur son buzzer pour retourner son siège au bout d'à peine quelques secondes. La voix grave et le talent de slameur du candidat n’ont manqué de séduire personne à la table des jurés. Tous les quatre ont été emballés par le jeune interprète et compositeur : Florent Pagny, qui signe son grand retour dans l'émission de TF1, a confié avoir « adoré » sa prestation, mais a expliqué qu’il ne l’avait pas sélectionné pour intégrer son équipe en raison de leurs différences de styles trop importantes.

Le jury voulait cependant en entendre plus de la part de ce jeune prodige. Aussi lui ont-ils demandé de leur offrir un morceau issu de sa propre imagination. À la fin (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Edouard Philippe : son second souffle au Havre
Roland Giraud : comment sa femme l'a sauvé après la mort tragique de leur fille
Ivanka Trump : ce rendez-vous "gênant" organisé suite à l'insurrection au Capitole
"On s'est débrouillé" : pourquoi Charlotte Gainsbourg a vécu l'héritage de son père comme un casse-tête
Olivier Duhamel désormais « infréquentable » : il vit terré dans son antre parisien