The Voice : la somme astronomique qu'Ariana Grande a touchée pour participer à l'émission

·1 min de lecture

"Surprise !!! Je suis plus que comblée, honorée et impatiente de rejoindre Kelly Clarkson, John Legend et Blake Shelton la saison prochaine - saison 21 de The Voice !", a annoncé Ariana Grande sur son compte Instagram le 30 mars dernier. Pour devenir coach du célèbre télé-crochet aux fauteuils rouges, la chanteuse, ex petite-amie de Mac Miller, tristement décédé en 2018, aurait reçu une somme astronomique comprise entre 20 et 25 millions de dollars, ce qui représente entre 17 et 21 millions d'euros, a indiqué Rob Shuter dans son podcast, Naughty But Nice. Cette somme ferait d'elle la coach la mieux payée dans l'histoire de l'émission. Un montant comparable à celui qu'a perçu Katy Perry dans l'émission American Idol. Rob Shuter évoque également les plus gros salaires de The Voice. Lors de la saison 14, diffusée en 2018, Kelly Clarkson avait reçu 15 millions de dollars (environ 12,7 millions d'euros). De son côté, John Legend, arrivé à la saison 16, percevrait environ 11 millions d'euros. Une somme identique à celle de Blake Shelton, présent depuis la première saison.

Si l'interprète de Thank u, next ne peut plus se produire sur scène, crise sanitaire oblige, elle ne semble donc pas avoir de problèmes financiers. À 27 ans, Ariana Grande est épanouie sur le plan professionnel, mais pas que. En décembre dernier, elle a annoncé ses fiançailles avec son chéri Dalton Gomez. "Pour toujours et un peu plus encore", a-t-elle posté sur son compte Instagram, accompagnée d'une série de photos (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Caroline Ithurbide : son joli clin d'œil à Valérie Damidot pour sa nouvelle émission de bricolage
VIDEO Sheila : ses confidences émouvantes au sujet de la disparition des chanteurs yéyé
PHOTO Ingrid Chauvin ravie par la fermeture des écoles : la comédienne reconnaît sa chance
Alice Taglioni : pourquoi son passage dans Hélène et les Garçons l'a dégoûtée du métier
"Il a commencé à lâcher prise" : pourquoi Patrick Juvet allait terriblement mal ces dernières années