The Voice : Edgar se confie sur "les tensions" dans sa battle avec Vanina

·1 min de lecture

Cela est bien connu, au sommet des plus grandes compétitions, le climat peut parfois être électrique. Le concours The Voice ne déroge pas à la règle. Samedi 3 avril 2021, la deuxième session des Battles était diffusée sur TF1. Chaque coach a choisi parmi les candidats sélectionnés plusieurs duos (et parfois même des trios) afin de les voir s'affronter. Florent Pagny a opposé Vanina à Edgar, l'un des plus jeunes talents de la saison 10. Tous les deux ont dû convaincre avec le titre d'Adèle, Hello. L'issue de la prestation a été favorable au garçon de 17 ans. Le lycéen d'Aix-en-Provence est revenu, dans un entretien accordé à nos confrères de Télé-Loisirs, sur son interprétation. Il révèle, par ailleurs l'avoir jugée, dans un premier temps, avec beaucoup d'appréhension. "C’était compliqué pour moi de me retrouver face à Vanina qui est déjà super expérimentée. Je suis l’un des plus jeunes de la saison donc c'était difficile. J’ai donc essayé de faire du mieux que je pouvais. Ça s’est plutôt bien passé même s’il y a eu quelques tensions" confie ce dernier.

Il faut dire qu'Edgar n'est pas forcément parti serein. Le jeune homme a dû affronter une chanteuse qui a, à son actif, beaucoup plus d'expérience. Vanina était l'ancienne choriste d'Amel Bent. L'interprète de Ma philosophie avait même été surprise de ne pas l'avoir reconnue lors des auditions à l'aveugle. Une situation qu'Edgar ne pensait pas voir jouer en sa faveur. Certains talents lui ont même répété : 'Tu sais, c’est la choriste (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Dîners clandestins : ces ministres avec lesquels Pierre-Jean Chalençon se dit ami
PHOTO Yann-Alrick Mortreuil (Danse avec les stars) papa : il dévoile le sexe et le prénom de son bébé
SAG Awards 2021 : Chadwick Boseman entre dans la légende, découvrez le palmarès complet
"Je suis très en colère" : Philippe Etchebest pousse un coup de gueule contre les dîners clandestins
Dîners clandestins : pris en photo chez Pierre-Jean Chalençon, Alex Goude se justifie