The Voice : Benjamin Castaldi balance le salaire des coachs et de Nikos Aliagas (VIDEO)

·1 min de lecture

Ce samedi 6 février, Benjamin Castaldi était l’invité d'On refait la télé, l'émission médias de RTL dont Télé-Loisirs est partenaire. Très cash, il ne s'est pas contenté de faire des révélations sur une séquence coupée de La Grande Rassrah qui aurait pu mal tourner. L’animateur de C8 a aussi fait des confidences sur l’argent qu’il a gagné en présentant Secret Story sur TF1, et a également balancé le montant que toucheraient certaines personnalités travaillant pour la première chaîne. Évoquant la compétition de chant The Voice, qu’il aurait aimé animer, le chroniqueur de Cyril Hanouna a affirmé que les sommes que remportent les jurés sont aussi élevées qu’à l’époque où il travaillait pour la Une.

"Le juré qui fait vingt prime, il prend 600 000 euros", a ainsi assuré Benjamin Castaldi, en parlant de ce qu’auraient gagné Amel Bent, Pascal Obispo, Lara Fabian et Marc Lavoine en coachant les candidats dans la saison 9 du programme. L’époux d’Aurore Aleman en a également profité pour parler de la situation financière confortable de Nikos Aliagas. Selon lui, la figure emblématique de The Voice "prend 27 500 euros par prime". "Il en fait vingt, faites le calcul, c’est pareil", a-t-il ajouté, en donnant quelques précisions : "À TF1, on sait qu’un prime c’est entre 20 000 et 30 000 euros hors taxes. C’est un secret de polichinelle. Sur un jeu quotidien, ça va entre 8 000 et 15 000 euros l’émission, hors taxes."

Avec le recul, Benjamin Castaldi a regretté d’avoir "dit combien il gagnait" (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Tout le monde veut prendre sa place : Nagui choqué par l'anecdote d'un candidat sur Shakira (VIDEO)
Vianney nouveau coach de The Voice : "J'espère n'avoir blessé personne, mais je voulais vraiment dire ce que je pense"
Stars à nu : le témoignage poignant de Daniel Lévi bouleverse les internautes (VIDEO)
The Voice : Vianney solaire, vannes entre coachs, talents impressionnants... pourquoi on a adoré la première !
Daphné Bürki (Secours Pop', la grande soirée) : "La situation est dramatique, il nous faut de l’argent maintenant"