The Voice 9 : Lara Fabian en larmes, Gustine cartonne... le résumé de cette quatrième soirée d'auditions à l'aveugle

Les auditions à l'aveugle commencent avec Melba qui interprète une version toute personnelle de Toxic de Britney Spears, c'est le fauteuil d'Amel Bent qui est le premier à se retourner. Pascal Obispo la rejoint sur les dernières secondes de la chanson. "Tu es très différente de tout ce qu'on a vu et entendu " lance Obispo qui cherche manifestement à flatter l'égo de Melba " J'ai le droit de parler où je dois prendre rdv chez Doctolib ? " demande Amel. Mais cette dernière n'aura pas besoin d'argumenter. Pour Melba le coup de foudre est immédiat, elle rejoint l'équipe d'Amel. Alors qu'elle repart en coulisses, Marc Lavoine ose la vanne "Elle a la pêche Melba" pourtant interdite par la Convention de Genève depuis belle lurette. (Comme l'expression belle lurette d'ailleurs).

C'est avec une sensible interprétation de La chanson des vieux amants de Brel que Leela tente sans succès de séduire le jury. Lara Fabian, Marc Lavoine et Obispo sont hélas pour l'artiste de 19 ans tous d'accord " changer les notes, c'est comme changer les mots " Raté. Vient ensuite Nataly Vetrano, la soeur de Lisa Angell qui a, un temps, connu le succès. A 53 ans elle revient "comme une petite fille" avec "l'envie d'être dans la lumière" C'est avec I'll Never Love Again de Lady Gaga qu'elle s'offre un presque carton-plein, seule Amel Bent résiste à Nataly. " Bravo vous êtes une vraie chanteuse " constate Pascal Obispo. Lara Fabian fond en larmes " J'ai entendu dans votre voix qu'on a le droit d'être soi, d'être

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : une candidate raconte la surprise tout sauf romantique de son chéri
The Voice 9 : Amel Bent révèle son passé « d'ado très complexée »
VIDEO Nagui horrifié par l’anecdote d’une candidate poursuivie par un animal improbable
VIDEO De quoi j'me mêle : Yann Moix s'en prend violemment à Guillaume Canet
PHOTO Courteney Cox publie un cliché de sa fille : leur ressemblance est frappante