The Voice 2021 : le public virtuel a-t-il suivi en direct les auditions à l'aveugle ?

·1 min de lecture

Depuis plusieurs mois maintenant, les émissions de télévision doivent composer avec les règles sanitaires strictes imposées par le gouvernement. La dixième édition de The Voice n'a pas fait exception. C'est donc sans public que les auditions à l'aveugle ont été enregistrées. Pour pallier à l'absence de spectateurs, la production a opté pour des écrans géants devant les jurés (ou derrière, c'est selon si Amel Bent, Marc Lavoine, Florent Pagny et le petit nouveau Vianney se retournent ou non) avec un public virtuel de trois cents personnes en visio. "Pour être honnête, ça nous est tombé sur le coin de la figure. Nous avons tourné les auditions à l'aveugle en novembre, deux semaines après l'annonce d'Emmanuel Macron de reconfiner la France. Nous n'avons donc pas pu avoir de public en présentiel cette année. Pour pallier ce manque d'humeur et d'humain dans le programme, nous avons installé 300 écrans dans nos gradins", a expliqué Pascal Guix, directeur artistique de The Voice dans une interview accordée à Télé-Loisirs.

Mais les spectateurs en visio ont-ils assisté en direct aux prestations des candidats ? "Malheureusement non. D'un point de vue technique, comme on a dû s'adapter très vite à cause du reconfinement, on a pré-enregistré leurs réactions. Ainsi, ils ont mis en boîte des réactions qu'ils auraient eu en vrai [rires, applaudissements, etc, NDLR] avec un membre de la production." La production de l'émission a également travaillé avec un "sampler, un monsieur qui envoie des (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Julien Courbet : Lola, sa fille de 20 ans, dévoile sa plastique de rêve en bikini
PHOTO Ibrahim Maalouf en deuil : le trompettiste annonce la mort de sa grand-mère à 99 ans
PHOTO Kourtney Kardashian sexy en bikini, elle nargue ses soeurs
Emmanuel Macron dans une vidéo avec McFly et Carlito : les internautes ne s’en remettent pas
VIDEO Mort de Philippe Chatel : le bel hommage de Séverine Vincent, la première interprète d’Emilie Jolie