The Voice 2021 : la production obligée de mentir aux coachs alors qu'une candidate refusait de monter sur scène

·1 min de lecture

"J'ai vraiment peur." C'est par les images de Marie, tétanisée dans les coulisses de The Voice, que le troisième épisode des auditions à l'aveugle a commencé, samedi 20 février. Il a fallu près de trente minutes à la candidate de 26 ans pour se ressaisir, se calmer et se lancer. Une crise gérée en coulisses par la production. "Un assistant-réalisateur me dit : "le talent ne veut pas monter sur scène"", raconte Pascal Guix, directeur artistique de The Voice, dans une interview accordée à 20 minutes. "Ce n'est pas quelque chose qui nous arrive tous les jours. Je saute de mon fauteuil et je vais voir ce qu'il se passe. Je constate que les équipes s’occupent d’elles, la font sortir, à sa demande, pour prendre l’air."

À ce moment-là, Marie panique. Mais elle ne veut pas renoncer à sa participation : "Je ne veux pas lâcher, je n’ai pas l’intention de ne pas faire ma prestation", décrit-elle à 20 minutes. Elle propose à la production de faire passer avant elle le candidat suivant. "Mais il n’est pas préparé à passer à ce moment-là. Ce qui la déstabilise, elle, ne doit pas déstabiliser le suivant", explique Pascal Guix qui préfère "faire patienter un plateau plutôt que de changer les plans au dernier moment". "Je vais alors voir les coachs et je ne leur dis pas ce qu’il se passe car je ne veux pas les influencer dans un sens ou un autre. On improvise ce qu’on appelle des "duties", c’est-à-dire des images des coachs sur leurs fauteuils. On leur demande de se regarder, des choses comme ça… (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Christophe Dechavanne exaspéré par le relâchement de certains Français en pleine crise sanitaire
PHOTO Christina Milian enceinte et sexy : la chérie de M Pokora s'affiche une nouvelle fois en femme fatale
PHOTO Jesta (Koh-Lanta) maman : elle dévoile enfin la bouille de son fils Adriann
Le prince William est "triste et choqué" par l'attitude de son frère Harry
Mort de Diego Maradona : ces nouveaux éléments de l'enquête qui incriminent lourdement ses médecins