The Voice 2021 : la décision radicale prise par la production à la veille de la demi-finale

·1 min de lecture

Pour Marie, Wahil, Cyprien, Jim Bauer et les autres, voici venu ce samedi 1er mai le temps des cross-battles. Une épreuve sans équivalent dans les autres pays puisqu'elle est une invention de la production française du show. "Une toute nouvelle épreuve redoutable, à la mécanique imparable, qui réserve plein de surprises et des duels incroyables", teasait TF1 fière de sa création il y a quelques jours. C'est en effet pour donner un peu de piquant à l'émission présentée par Nikos Aliagas que la production a dégainé cette nouvelle étape inédite qui devrait faire trembler Florent Pagny, Vianney, Amel Bent et Marc Lavoine : "Il faut trouver de nouvelles façons de raconter l'émission. On a rajouté cette année, pour la première fois, une nouvelle épreuve. Dans cette étape, deux talents chanteront sur la scène en face à face... mais ils n'appartiendront pas à la même équipe", a ainsi expliqué à la presse Matthieu Grelier, le directeur des programmes d'ITV Studios France.

Le public est d'ores et déjà très impatient de découvrir l'épreuve qui pourrait - en raison de son implacable mécanisme - priver l'un des coachs de tous ses candidats. Mais la production de The Voice, elle, connaît déjà l'identité des huit candidats sortis vainqueurs de l'épreuve et qui s'affronteront en demi-finale. Et elle a pris une décision radicale pour protéger ses jeunes poulains et les équipes de tournage.

Selon Télé-Loisirs, les huit chanceux ont été placés à l'isolement et ce depuis plusieurs jours. Installés (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mort d'"El Risitas" : l'homme au rire le plus célèbre du web s'est éteint à 65 ans
Mort d'Yves Rénier : pourquoi sa fille Lola ne lui a plus adressé la parole pendant trois ans
10 ans de mariage de Kate et William : pourquoi leur cérémonie a coûté beaucoup moins cher que celle d'Harry et Meghan
10 ans de mariage de Kate et William : ces proches de Lady Diana qui auraient été évincés par Camilla Parker-Bowles
HPI : pourquoi Audrey Fleurot n'était pas vraiment emballée par la série de TF1