On the Verge (Canal +) : quatre héroïnes au bord de la crise de nerf, qui donnent tout son sens au titre de la série

Quatre quadragénaires, leurs rêves, leurs amours (souvent malheureuses) et leurs névroses débarquent ce lundi 6 septembre sur Canal+. La chaîne cryptée propose en effet les trois premiers épisodes de sa nouvelle création originale : On the verge, présentée à Séries Mania. Cette série, créée par Julie Delpy, qui en est aussi la cocénariste et pour partie la réalisatrice, met en scène Anne (Elisabeth Sue), une riche créatrice de mode qui cherche l’oubli dans les paradis artificiels et les bras de son mari adulescent, détestant dépendre de l’argent de sa mère ; la très angoissée Yasmin (Sarah Jones), qui après 12 ans de congé maternité, souhaite reprendre une activité professionnelle ; la fantasque Ella (Alexia Landeau), mère de trois enfants de pères différents, qui vogue de galères professionnelles en déconvenues sentimentales, et Justine (Julie Delpy), une cheffe française passionnée par son métier, qui laisse son mari frustré (Mathieu Demy) et le père de son fils, la rabaisser afin de maintenir l’équilibre familial. Mais l’écriture d’un livre de recettes va pousser cette dernière à s’interroger sur ses priorités…

Avec ce portrait de quatre amies aux prises avec les affres de leurs vies personnelles et professionnelles dans un Los Angeles pré-Covid, Julie Delpy, qui a créé et écrit la série, fait montre d'une rare subtilité dans sa critique de la société américaine. Et de sa façon de considérer "ces femmes de plus de quarante ans, souvent invisibilisées et réduites à leur fonction (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ici tout commence (TF1) : un nouveau triangle amoureux entre Charlène, Tom et Louis ? (spoilers)
Julie Delpy (On the verge, Canal+) : "Je voulais faire de la femme de 50 ans le truc le plus cool sur terre"
La Casa de Papel (Netflix) : un ancien personnage phare fait son retour dans la saison 5
Un si grand soleil (France 2) : Inès se lâche, Charles se rapproche d'Anissa... Ce qui vous attend dans le feuilleton
Julie Gayet (Une mère parfaite, TF1) : "J’ai beaucoup fait participer le père de mes enfants à leur éducation"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles