"The Suicide Squad": pourquoi Sylvester Stallone a accepté de jouer un requin tueur

·4 min de lecture
King Shark, personnage doublé par Sylvester Stallone dans
King Shark, personnage doublé par Sylvester Stallone dans

A 75 ans, Sylvester Stallone continue de surprendre ses fans. L'inoubliable interprète de Rocky et de Rambo prête ainsi sa voix à un requin tueur dans The Suicide Squad, le nouveau film de James Gunn (Les Gardiens de la Galaxie). Baptisé King Shark, ce personnage recréé numériquement sera l'un des membres de la nouvelle Suicide Squad à découvrir au cinéma le 28 juillet.

Sylvester Stallone, peu au fait des spécificités de l'univers cinématographique DC et des comics, se souvient pour BFMTV du jour où James Gunn lui a présenté son personnage de requin sociopathe: "Comment il m’a pitché le rôle? Cela ne lui a pas pris beaucoup de temps. Je travaillais sur un autre projet, et il m’a parlé de King Shark. Mais je ne savais pas ce que c’était!"

L'acteur, qui a rarement eu l'occasion de jouer dans des films à la tonalité comique, ajoute en riant: "J’ai mené mon enquête, et j'ai trouvé ça plutôt intéressant. J'ai accepté son offre. Je lui ai dit, 'je vais m’entraîner, je vais préparer mon cardio pour bien nager pour jouer le requin'. C’était comme des vacances. C’était super!"

"Je suis un bon gros requin bien idiot"

Le rôle a été écrit spécifiquement pour Sylvester Stallone, raconte également à BFMTV le producteur du film Charles Roven: "Tout est partie de la relation de James avec Sly. Il l'avait déjà dirigé dans Les Gardiens de la Galaxie. Ils se connaissent depuis longtemps. C’était une idée très maligne. On est habitué à ça avec James."

"James Gunn est quand même le mec qui vous a fait tomber amoureux d’un arbre qui parle [Groot]! Attendez de voir ce qu’il va faire avec un requin!", s'amuse Peter Safran, un autre producteur du film. "On a eu beaucoup de chance", poursuit Charles Roven. "Sly fait un super boulot dans le film." "Il est très drôle", acquiesce Joel Kinnaman, interprète de Rick Flag. King Shark n'était pas un rôle de composition, ajoute Sylvester Stallone:

https://www.youtube.com/embed/K2V-yhv0zUY?rel=0"C'est comme ça que je suis à la maison! Je suis un bon gros requin bien idiot - c’est comme ça que mes filles me voient! Quand vous jouez les personnages que je joue d’ordinaire, c’est épuisant, c’est très physique. Au bout de quatre ou cinq semaines, j'en ai assez, je me demande pourquoi je fais ça. Ca perd de son intérêt, c’est moins excitant. Je n'ai qu’une hâte: rentrer chez moi. Pour King Shark, je n’avais pas envie que ça s’arrête. C'était très amusant à faire."

Plus sérieusement, l'acteur a puisé au fond de lui pour incarner ce requin "finalement très sympa" malgré une apparence un peu intimidante: "Pour moi, on croise tous les jours ce type de personne. Les gens passent tous les jours devant ce type d’armoire à glace, qu'ils ignorent, parce qu'ils ne sont pas très beaux. Ils vivent leur vie dans leur coin, ils sont assez seuls. J’ai joué ça. King Shark veut juste des amis. Il veut appartenir à un groupe. Ce n’est pas quelque chose que j'ai l'occasion de jouer régulièrement, mais c’était un plaisir de pouvoir montrer cette facette de moi."

Un film de braquage à l'humour trash décomplexé

Attendu au cinéma le 28 juillet, The Suicide Squad est annoncé comme un film de braquage à l'humour trash décomplexé. Il sera très différent du film Suicide Squad sorti en 2016. Le nouveau casting a été en partie renouvelé, à l'exception de Margot Robbie (Harley Quinn), Joel Kinnaman (Rick Flag), Jai Courtney (Captain Boomerang) et Viola Davis (Amanda Waller).

Exit Will Smith, Cara Delevingne et Jared Leto. Ils cèdent leur place à Idris Elba (Bloodsport), John Cena (The Peacemaker), Michael Rooker (Savant), Peter Capaldi (Thinker), Pete Davidson (Blackguard), Nathan Fillion (Arm-Fall-Off-Boy) et Taika Waititi dans un rôle encore secret.

Comme le premier volet, The Suicide Squad sera centré sur l'équipe d'antihéros du même nom, tous des méchants de l'univers DC Comics, réunis pour anéantir une menace contre laquelle les super-héros sont impuissants. Une série dérivée, consacrée au personnage de Peacemaker, sera diffusée sur HBO Max en 2022.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles