The red rat in Hollywood : "la chasse aux sorcières" du maccarthysme retracée dans un manga

Clément Cusseau [Url href='https://twitter.com/ClayMancuso'](@ClayMancuso)[/url]

Les heures les plus sombres du cinéma américain retracées dans un manga. Dans The Red rat in Hollywood, l'auteur Osamu Yamamoto retrace les années du maccarthysme, du nom du sénateur Joseph McCarthy qui, avec le soutien du directeur du F.BI. J. Edgar Hoover, mena une chasse aux sorcières sur tout le territoire américain, Hollywood compris, pour débusquer toute personne soupçonnée d’adhérer au parti Communiste. 

Nous sommes en 1947 : dans un climat tendu qui préfigure la Guerre froide, la Commission sur les activités anti-américaines est formée pour juger tout citoyen américain adhérant de près ou de loin aux idées communistes. De nombreuses célébrités sont ainsi entendues, soit pour se défendre d’accusations portées à leur encontre, soit pour dénoncer leurs collègues. Une dizaine de personnalités convoquées par la Commission vont néanmoins refuser de collaborer : les Dix d’Hollywood.


Planche revisitant un plan célèbre du film Vacances romaines de William Wyler.

Manga qui prend les allures d’un récit historique richement documenté, The red rat in Hollywood retrace ainsi la résistance menée par l’industrie du cinéma face à l’oppression d’un régime abusif. S’y croisent de nombreuses personnalités du 7ème art, croquées à merveille par Osamu Yamamoto, telles que William Wyler, Frank Sinatra ou encore Audrey Hepburn.

Le premier tome du manga The Red rat in Hollywood (éditions Vega) est dès à présent disponible en librairie.