The Predator : la victime du délinquant sexuel engagé dans le film remercie Olivia Munn d'avoir pris position

Léa Bodin
La jeune femme victime d'un acteur qui devait apparaître dans "The Predator", un prédateur sexuel condamné pour avoir tenté de la séduire sur Internet alors qu'elle n'avait que 14 ans, a remercié l'actrice Olivia Munn pour son soutien.

Paige Carnes, la jeune femme victime de Steven Wilder Striegel, le comédien qui devait apparaître dans The Predator de Shane Black, et qui a finalement été coupé au montage, s'est exprimée et a remercié l'actrice Olivia Munn d'avoir pris position dans cette affaire et de l'avoir soutenue. 

Aujourd'hui âgée de 24 ans, elle a tenu à prendre contact auprès du Los Angeles Times pour réagir à la polémique entourant la participation de Steven Wilder Striegel au film, qui plus est dans le rôle d'un dragueur qui impotune le personnage d'Olivia Munn. L'acteur, un ami de Shane Black, avait plaidé coupable et été condamné à six mois de prison en 2010 pour avoir tenté d'attirer Paige dans une relation sexuelle sur Internet alors qu'elle n'avait que de 14 ans. Il en avait alors 38.

The Predator : Olivia Munn s’exprime publiquement sur l’affaire impliquant un délinquant sexuel

"Je n'ai pas pu parler pour moi quand j'avais 14 ans", a-t-elle écrit au journal. "Je n'ai aucune honte pour ce qui m'a été fait. Ce n'est pas moi qui dois porter cette honte." L'identité de la jeune victime était jusqu'alors inconnue, aussi Paige Carnes a fourni au LA Times les documents judiciaires prouvant son lien avec le dossier.

La star Olivia Munn, qui a joué une scène avec Striegel, avait demandé à la Fox de couper la scène du film quand elle a appris le passé criminel de Striegel, ce que le studio a accepté. Le réalisateur Shane Black a quant à lui présenté ses excuses pour avoir engagé son ami en sachant qu'il avait été condamné pour ces faits.

La bande annonce de The Predator de Shane Black :