The November Man (NRJ 12) - Pierce Brosnan : "Ce n’est pas parce que j’ai interprété James Bond que je dois refuser de jouer les espions"

·1 min de lecture

Douze ans après avoir rendu, à regret, le permis de tuer de l’agent 007, personnage qu’il incarna avec succès à quatre reprises, Pierce Brosnan n’avait rien perdu, en 2014, de son savoir-faire en matière d’espionnage. Chez lui, l’action et la classe vont toujours de concert, comme l’atteste sa performance dans ce thriller signé Roger Donaldson et produit par ses soins. À l’écran, il y incarne à 60ans passés, le «November Man», un ancien de la CIA, qui reprend du service pour une bonne cause.

À lire également

Mamma Mia ! (M6) : Pierce Brosnan terrifié à l'idée de chanter du Abba

Le clin d’œil est savoureux. "Ce n’est pas parce que j’ai interprété James Bond que je dois refuser maintenant de jouer les espions. J’avais envie de revenir au thriller d’espionnage, un genre qui m’a beaucoup apporté", expliquait-il. Et de confier : "Dans la vie, je n’aime pas les armes, mais un flingue de cinéma procure un frisson. Quand je vois des films d’action, je suis nostalgique: on veut tous être un héros cool qui se sort de situations inextricables, couche avec des créatures sublimes… C’est quand même pour cela que l’on fait ce métier !" D’où son bonheur, ici, de renouer avec un rôle survitaminé, qui n’a rien à envier au hér... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles