The Magicians, la série qui va vous envoûter

Laetitia Reboulleau

Une série dédiée à la magie ? C'était le pari audacieux de la chaîne Sy-Fy, qui diffuse depuis peu The Magicians. Bien loin de l'univers de Charmed comme de Harry Potter, le programme a su trouver son public, et peut déjà compter sur une très belle communauté de fans. Mais d'où tire-t-elle son succès ?

© Carole Segal/Syfy

The Magicians raconte l'histoire de Quentin, jeune adulte un peu perdu dans son monde, qui a du mal à oublier sa passion pour la magie de son enfance et à sortir de sa bulle. Alors forcément, quand un magicien lui propose d'intégrer une école de magie, sa surprise est totale. Mais la magie apporte également son lot de problèmes et de danger… L'aventure promet de ne pas être de tout repos.

The Magicians, une série basée sur l'équilibre


Vous avez grandi avec les livres Harry Potter ? Avec la trilogie du samedi soir et les épisodes de Charmed ou de Buffy ? The Magicians a tout à fait le potentiel pour vous séduire… Même si la série ne s'adresse pas nécessairement aux grands enfants. Car si elle traite bel et bien de la magie en trame de fond, plusieurs sujets sont traités. Les relations amoureuses, le deuil, l'envie de vengeance, les relations conflictuelles avec sa famille, le sexe, l'amitié… Le tout pour un résultat complexe qui a le don d'alpaguer le téléspectateur.

The Magicians repose réellement sur l'équilibre. La série jongle entre humour et sérieux, amour et haine, joie et tristesse… Le tout, toujours avec beaucoup de brio, pour ne jamais trop en faire. Même une scène particulièrement hilarante, qui pourrait frôler le ridicule, trouve finalement parfaitement sa place (mais on ne vous dira pas laquelle, histoire de ne pas vous spoiler). La série est toujours sur le fil, mais tombe toujours dans le bon ton.

The Magicians, une autre représentation de la magie


De films en séries, la magie a pris différents visages. Des formules magiques, des potions, des baguettes… Ici, il y a un peu de tout. Des formules dans des langues anciennes, mais aussi une gestuelle pour activer les sorts. Et ça, c'est innovant. Les acteurs ont d'ailleurs confié avoir dû apprendre des chorégraphies pour mains, afin de savoir comment placer leurs doigts.