"The Live Thriller", l’enquête criminelle dont vous êtes le héros en plein Paris

Lauren Provost

INSOLITE - 22h30. Nous avons rendez-vous au coin d'une rue sombre du 18e arrondissement avec un certain Paul Gambale. Flic mal léché tout de noir vêtu, il nous entraîne dans sa planque.

Ce soir, notre groupe de cinq amis s'apprête à vivre une expérience sans équivalent en France, ni ailleurs. Nous participons à "The Live Thriller" et allons mener une enquête policière grandeur nature en plein Paris.


Férus d'escape games et de théâtre, nous attendons beaucoup de cette nouvelle attraction qui a ouvert au public il y a deux mois à peine dans la capitale. Sur TripAdvisor, les notes sont si bonnes que la plateforme a cru à de la triche... De quoi renforcer un peu plus notre attente.

Et ce qui nous a occupé une grande partie de notre nuit a été amplement à la hauteur. L'homme au blouson noir a entraîné notre petit groupe dans une aventure tellement immersive qu'il a été difficile de revenir au monde réel et de trouver le sommeil par la suite. "Le seul risque c'est d'y croire", promet Borderlive, la société à l'origine de cette folle expérience. Un slogan très à propos.

Dans sa planque, le comédien jouant Gambale nous a convaincus que nous étions sur la piste d'un tueur en série surnommé Le Metteur en Scène. 9 personnes ont disparu. Aucun corps n'a été retrouvé. Seulement des mannequins de vitrines... On nous embarque avec rudesse dans une enquête qui obsède la police depuis des années. Et nous, on court.

Les "bleus" que nous sommes saisissent un talkie-walkie et quelques lampes de poche pour mener une filature au cœur de la ville (un grand moment). Nous allons de point en point, dans des décors qui n'ont rien de carton-pâte. Dans ces lieux inattendus on sursaute, on crie, on fouille, on s'agite, on cogite.

On découvre au fil des échanges avec les acteurs, et en se plongeant dans des vidéos très léchées, que nous sommes sur les traces d'un psychopathe et que tout est possible pour nous ce soir: mener un interrogatoire musclé, inspecter une scène de crime,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post