« The Father » sur la voie royale des Oscars

Par Jean-Luc Wachthausen
·1 min de lecture
« The Father » avec Anthony Hopkins et Olivia Colman.
« The Father » avec Anthony Hopkins et Olivia Colman.

Bonne nouvelle pour le cinéma français : si aucun long-métrage ne concourt au titre du meilleur film étranger aux Oscars, le 26 avril, à Los Angeles, en revanche, il est dignement et largement représenté par The Father, signé Florian Zeller. Nommé six fois dans les catégories du meilleur film, meilleur acteur pour Anthony Hopkins, meilleure second rôle pour Olivia Colman, meilleure adaptation (Florian Zeller et Christopher Hampton), meilleurs décors pour Peter Francis et meilleur montage pour le français Yorgos Lamprinos. Même si la concurrence sera rude, notamment face à des films comme Mank, Les Septs de Chicago ou Nomadland (déjà primé aux Golden Globes), The Father a toutes ses chances pour décrocher une ou plusieurs statuettes. Après les festivals de Sundance et San Sebastian où il a été ovationné, gratifié de quatre nominations aux récents Golden Globes, en lice avec six nominations aux prochains Bafta (British Academy of Film and Television Arts) prévus le 11 avril, couronné récemment par l'Espagne avec le titre de Goya du meilleur film européen, les Oscars ouvrent une voie royale à ce très beau film franco-anglais que Florian Zeller a adapté de sa pièce à succès, Le Père. Sans doute en mai ou en juin, le public français devrait découvrir en salle l'histoire bouleversante d'un homme vieillissant qui perd peu à peu la mémoire sous l'?il impuissant de sa fille.

Florian Zeller a adapté sa propre pièce « Le Père » au cinéma. © Photographer: Samuel Kirs [...] Lire la suite