The Dropout (Disney+) : la nouvelle série basée sur la véritable histoire d’Elizabeth Holmes et du scandale Theranos

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vous en avez peut-être entendu parler il y a quelques mois. Elizabeth Holmes, c’est cette femme, diplômée de l’université de Stanford, qui est à l’origine de l’une des plus grosses escroqueries de l’histoire des Etats-Unis. The Dropout, série qui a débarqué ce 20 avril sur Diney+, retrace l’histoire de la femme d’affaires, incarnée brillamment par Amanda Seyfried (Mamma Mia!, Lolita Malgré moi, Time Out).

Alors qu’elle étudiait la chimie-ingénierie à l’université, Elizabeth Holmes fonde à 19 ans sa société qu’elle nomme Theranos. Elle aurait inventé une machine permettant de mener des centaines de diagnostics sanguins à partir d’une seule goutte de sang prélevée sur le bout du doigt. Un séisme dans le monde médical et des tests sanguins. Les investisseurs commencent à affluer et notamment l’ex-secrétaire d’Etat américain, Henry Kissinger, ou encore Rupert Murdoch, l’une des plus grandes fortunes du domaine médiatique qui investit plus de 100 millions de dollars dans sa société. Elizabeth Holmes devient à 30 ans la plus jeune milliardaire de la Silicon Valley et est même adoubée par Bill Clinton. Elle est même comparée plusieurs fois à Steve Jobs et fait la une de Forbes.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles