The Doors, Morrison Hotel (Arte) : Le disque qui a ressuscité le groupe mythique, après avoir été blacklistés à la radio

© Mercury Studios Ltd.

Lorsqu'ils enregistrent leur cinquième et avant-dernier album, les Doors sortent d'une période mouvementée. Leur précédent disque, le jazzy "The Soft Parade", a été un échec, et le groupe a davantage fait parler de lui à travers les excès de Jim Morrison. Le chanteur a accumulé les provocations tout au long de la tournée de l'année 1969, avec en point d'orgue le célèbre concert de Miami, qui le voit débarquer sur scène avec une heure de retard, haranguer puis insulter son public avant d'être emmené par la police dans un état second, à moitié nu. Poursuivi en justice, Jim Morrison doit se tenir à carreau pour un temps, et le groupe en profite pour se recentrer. "Morrison Hotel" est le résultat de ce moment d'apaisement...

À lire également

Denzel Washington, un modèle américain (Arte) : Portrait d'un acteur engagé

En novembre 1969, quand le chanteur Jim Morrison, le claviériste Ray Manzarek, le guitariste Robby Krieger et le batteur John Densmore se retrouvent à Los Angeles pour enregistrer ce qui va devenir leur cinquième album, Morrison Hotel, ils sont devenus la bête noire de l’Amérique bien-pensante, blacklistés à la radio, interdits de scène. Tout ça, parce que lors d’un concert à Miami, devant 1200...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi