«The Crown» : Charles a-t-il véritablement comploté pour renverser sa propre mère ?

© The Crown/Netflix

Plus que quelques jours avant la diffusion de la cinquième saison «The Crown» et la tension continue de monter outre-Manche. Il faut dire que la populaire série Netflix revient cette fois-ci sur le début des années 1990, une période particulièrement délicate pour la famille royale britannique qui a essuyé l'incendie de Windsor, la fin du royal yacht Britannia, les divorces de la princesse Anne et du prince Andrew, l'enlisement du mariage de Charles et Diana...

Au-delà des reproches faits à Netflix quant au lancement de cette délicate saison moins de deux mois après la mort d'Elizabeth II, Buckingham s'inquiète de voir la réputation de son nouveau roi Charles III entachée par la mise en scène de son tumultueux divorce d'avec Diana. Mais pas que : dès le premier épisode de cette saison 5, que Paris Match a pu visionner en avant-première, la série met en scène une réunion secrète du prince de Galles avec le Premier ministre conservateur de l'époque, John Major, dans sa demeure royale de Highgrove. Réunion à l'initiative de Charles, alors qu'est médiatisé un sondage d'opinion publique sur l'impopularité grandissante de sa mère Elizabeth II...

«Avant de commencer, quelqu'un à Buckingham est-il au courant de cette rencontre ?», lance Dominic West, l'acteur interprète du prince Charles. «Je ne crois pas, monsieu...


Lire la suite sur ParisMatch