Thandiwe Newton, star de "Westworld", veut que l'on utilise son vrai prénom

Jade Toussay
·1 min de lecture
Thandiwe Newton, star de "Westworld", veut que l'on utilise son vrai prénom (photo prise à Hollywood lors d'une conférence sur Wesworld en mars 2020) (Photo: Jeff Kravitz via Getty Images)
Thandiwe Newton, star de "Westworld", veut que l'on utilise son vrai prénom (photo prise à Hollywood lors d'une conférence sur Wesworld en mars 2020) (Photo: Jeff Kravitz via Getty Images)

CULTURE - Thandie Newton ne s’appelle pas Thandie Newton mais Thandiwe Newton. Certes, il n’y a qu’une lettre de différence, mais sa réapparition en dit long de l’engagement et des valeurs de l’actrice britannique, particulièrement connue pour son rôle dans la série “WestWorld”.

Thandiwe Newton incarne le personnage de “Maeve Millay” dans la série à succès de HBO. Mais dans le générique, aussi bien que sur le site de la chaîne américaine, son nom est erroné: il est écrit “Thandie Newton”, une faute que l’on retrouve sur l’intégralité des autres productions auxquelles elle a participé: Mission impossible II, Collision...

Sur le site de "Westworld", il est écrit "Thandie Newton" et pas "Thandiwe Newton" (Photo: HBO)
Sur le site de "Westworld", il est écrit "Thandie Newton" et pas "Thandiwe Newton" (Photo: HBO)

À l’occasion d’un portrait dans le Vogue britannique du mois d’avril, l’actrice de 48 ans est revenue sur les origines de cette faute qui n’en est pas une. La disparition du “w” dans son prénom est en réalité une preuve du racisme et des difficultés d’intégration qu’elle a rencontrées dès sa jeunesse.

D’origine zimbabwéenne (et princière) par sa mère et britannique par son père, Thandiwe Newton a été scolarisée dans sa jeunesse dans une école catholique anglaise conservatrice. L’établissement est “dirigé par des nonnes sans joie” et Thandiwe Newton est “renvoyée d’un cours de photographie parce qu’elle portait des tresses” raconte Vogue. C’est aussi là que le “w” de son prénom sera peu à peu “avalé, dissimulé loin des yeux et des oreilles, dans un espoir dérisoire de la faire se sentir moins différente”, écrit le m...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.