Thaïlande : le paradis des nomades numériques

L'île de Koh Phangan, en Thaïlande, est devenue un repère mondial pour les nomades numériques. Les espaces de cotravail, sous les cocotiers, attirent des centaines de jeunes du monde entier en ces temps de pandémie de Covid-19. La Casa Tropicana est un des hauts lieux de cotravail de l'île. Ses occupants exercent dans la data, les monnaies électroniques ou encore le développement Web. Tout gérer à distance Parmi eux, on trouve des dizaines de Français, comme Laure Maumus. À 43 ans, cette Parisienne faisait un tour du monde quand le Covid-19 l'a stoppée sur l'île. Depuis, elle prépare, pour 2 000 euros par mois, le lancement d'un futur produit pour une chaîne de sushis en Europe. Elle peut tout gérer à distance. Pour vivre sur l'île, elle loue, pour 280 euros par mois, un petit bungalow en bord de mer. "Pour moi, c'est le paradis. Je n'ai jamais été aussi proche de la nature. Dans les grandes villes, on est déconnectés", se réjouit-elle.