Thaïlande: nouvelle manifestation pro-démocratie pour demander le départ du Premier ministre

En Thaïlande, les militants pro-démocratie sont à nouveau sortis dans les rues samedi. C’était la première manifestation d’ampleur depuis plus d’un an alors que les restrictions anti-Covid commencent à s’assouplir et les manifestations sont bien décidées à remettre la pression au Premier ministre.

Avec notre correspondante à Bangkok, Carol Isoux

Ils étaient près de 2000 personnes dans les rues de Bangkok pour faire entendre leur message au Premier ministre : la trêve sociale n’était due qu’aux restrictions anti-Covid. Et les militants exigent toujours le départ de Prayuth Chan-ocha, un ancien militaire arrivé au pouvoir par coup d’État en 2014, légitimé quelques années plus tard au cours d’un scrutin controversé.

Pour Mo Pet, un médecin généraliste venu aider au service sanitaire, il s’agit aussi, à l’approche des élections générales de l’année prochaine, de faire comprendre aux élites militaires en place que le camp pro-démocratie a bien l’intention de reprendre le pouvoir: « Le peuple thaïlandais est venu en nombre pour bien rappeler à Prayuth qu’on veut qu’ils partent, lui et sa clique... Nous ne sommes manipulés par aucun groupe politique, on pense par nous-même et l’on est venu librement. J’espère juste qu’il n’y aura pas de violence. »

À écouter: Thaïlande: le face-à-face entre royalistes et pro-démocrates continue


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles