En Thaïlande, la légalisation du mariage homosexuel adoptée en première lecture au Sénat

La Thaïlande a franchi mardi une nouvelle étape vers la légalisation du mariage pour tous après que le Sénat a adopté le texte à une large majorité. L'instabilité qui caractérise la vie politique du royaume avait eu raison des précédentes tentatives. Le texte part désormais en commission pour une étude plus détaillée, avant un deuxième puis un troisième vote qui consacreront son adoption par les sénateurs.

Les sénateurs thaïlandais ont adopté mardi 2 avril à une large majorité, en première lecture, les principes du texte légalisant le mariage homosexuel, une législation pionnière en Asie du Sud-Est qui pourrait entrer en vigueur ces prochains mois.

Le projet de loi est désormais envoyé en commission pour une étude plus approfondie, avant un nouveau vote de la Chambre haute.

"S'il vous plaît, puis-je vous faire confiance pour mon futur ?", a lancé aux parlementaires l'activiste LGBT+ Chanya Rattanathada, durant les débats qui ont duré presque deux heures. "Le monde entier nous regarde", a-t-elle encore répété avant le vote.

La Chambre haute a entériné à une large majorité son accord sur les grandes lignes du texte autorisant l'union entre deux personnes de même sexe.

Celui-ci part désormais en commission pour une étude plus détaillée, avant un deuxième puis un troisième vote – probablement pas avant juillet – qui consacreront son adoption par les sénateurs.

Le royaume bouddhique d'Asie du Sud-Est est réputé pour ses valeurs de tolérance, mais des lois jugées conservatrices continuent d'alimenter les discriminations vis-à-vis des couples homosexuels ou des personnes transgenres.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En Thaïlande, une nouvelle avancée importante vers la légalisation du mariage pour tous
En Grèce, le "oui" au mariage homosexuel creuse la distance entre l'État et l'Église orthodoxe
France : dix ans après le mariage pour tous, des familles homoparentales dressent le bilan