Publicité

Thaïlande: un grand pas vers le «mariage pour tous»

En Thaïlande, les députés ont donné leur feu vert, ce mercredi 27 mars, au mariage homosexuel. Le royaume pourrait ainsi devenir le premier pays d’Asie du Sud-Est à reconnaître l’union entre deux personnes de même sexe, le troisième en Asie, après Taïwan et le Népal.

À l’annonce du résultat de vote dans l’hémicycle à Bangkok, de nombreux députés se sont levés pour applaudir, des drapeaux arc-en-ciel en main. Après plusieurs tentatives échouées au Parlement ces dernières années, 400 des 415 députés ont approuvé le « mariage pour tous ». Le nouveau Premier ministre, Srettha Thavisin, a donc tenu sa promesse de campagne, malgré des forces conservatrices pro-armée au sein de sa coalition.

Srettha Thavisin sait qu’il a le soutien de la population. L’an dernier, le gouvernement a publié un sondage, dans lequel 96,6% des personnes interrogées s'étaient exprimées en faveur du mariage homosexuel. Après des décennies de lutte, les membres de la communauté des LGBTQ+ devraient enfin être égaux devant la loi, par exemple en matière d’adoption et d’héritage.

« Nous allons enfin avoir les mêmes droits »

En Asie du Sud-Est, la Thaïlande pourrait toutefois jouer un rôle de précurseur, devenant le premier pays à légaliser le « mariage pour tous ». Dans d’autres États de la région, comme la Malaisie, l’Indonésie et les Philippines, l’union de personnes de même sexe reste encore interdite.


Lire la suite sur RFI