Thaïlande : des cercueils pour lutter contre l'angoisse

En Thaïlande, ce temple bouddhiste de Bangkok met à la disposition des fidèles des cercueils. Chaque jour, une centaine de personnes vient s'y allonger. "J'avoue que je suis angoissée en ce moment car mes revenus ont diminué à cause de la pandémie. Je suis sûre que tout le monde ici ressent la même chose. C'est pour ça que je suis venue", explique Nutsurang Sihard. Cette cérémonie permettrait de mieux-vivre la pandémie et les angoisses qui lui sont liées. Se rapprocher de la mort pour relativiser "Le but de la cérémonie est de réfléchir à ce qu'est la mort. Elle rappelle qu'un jour nous allons mourir par conséquent nous devons faire attention à notre manière de vivre",témoigne Prakru Prapath Waranukij, moine bouddhiste. Cette thérapie coûte 2,75 euros pour l'achat des fleurs, chandelles et costumes de cérémonies. Pour certains, cela fonctionne : "j'ai vécu ça comme une renaissance, un retour à la vie, je suis une nouvelle personne. J'ai laissé dans le cercueil tout ce qui m'est arrivé de triste", confie Nutsurang Sihard