Thaïlande: une attaque dans une crèche fait une quarantaine de morts

© AP

Une majorité d'enfants figurent parmi les victimes de la fusillade, qui s'est déroulée, jeudi 6 octobre, dans une crèche de Na Klang, dans le nord de la Thaïlande. L'assaillant serait un ancien policier. Il a mis fin à ses jours.

L'attaque a commencé à 12h30, heure locale (6h30 TU), ce jeudi dans une crèche du nord de la Thaïlande, à Na Klang, non loin de la frontière avec le Laos. L'assaillant, un ancien policier de 34 ans, a utilisé une arme à feu et un couteau pour tuer des dizaines d’enfants et deux de leurs professeurs. Il a ensuite pris la fuite en voiture armé d'un fusil, d'un pistolet et d'un couteau, percutant au passage plusieurs piétons, selon Jakkapat Vijitraithaya, un colonel de police de la province de Nong Bua Lamphu.

Des images amateurs circulant sur les réseaux sociaux montrent des rangées de corps d’enfants à terre, rapporte notre correspondante à Bangkok, Carol Isoux. La police a demandé la coopération du public afin de cesser de diffuser ces images.

Suicide

Le bilan de l'attaque s'élève à 37 morts, dont 23 enfants, et de 12 blessés, a-t-il précisé. Un précédent bilan de police faisait état de 30 morts, dont 23 enfants âgés entre deux et trois ans.

L'assaillant, identifié comme Panya Khamrab, a ensuite tué sa femme et leur enfant avant de se suicider, a indiqué le colonel de police.

Le Premier ministre de la Thaïlande Prayut Chan-O-Cha a ordonné l'ouverture d'une enquête après le massacre. « Au sujet de l'horrible incident dans la province de Nong Bua Lamphu, j'aimerais exprimer ma tristesse la plus profonde et mes condoléances aux familles des personnes décédées et blessées », a écrit le dirigeant sur son compte Facebook.

Limogé de la police

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI