"Thésée, sa vie nouvelle" de Camille de Toledo : l'ovni du carré final du Goncourt 2020

Laurence Houot
·1 min de lecture

L'écrivain Camille de Toledo s'est glissé dans le carré final du Prix Goncourt 2020 avec Thésée, sa vie nouvelle, un livre singulier composé de textes et de photographies en noir et blanc, qui fait le récit d'une introspection abyssale entamée quelques années après le suicide de son frère Jérôme, en 2005. Son livre est paru aux éditions Verdier en août 2020.

L'histoire : 2012. Thésée quitte "la ville de l'ouest" (Paris) et prend le train de nuit pour "la ville de l'est" (Berlin). Il emporte avec lui ses enfants, et trois cartons d'archives. Son départ est une fuite. Il vient de perdre coup sur coup son frère, Jérôme, sa mère, et enfin son père. Il veut retisser sa vie avec du fil neuf, et une langue neuve. Au début, ça marche, mais son corps lui, n'a pas oublié. Tout est là, marqué dans l'infinie profondeur de sa chair, dans les particules de ce qui constitue l'essentiel de son être physique (l'eau ?), non seulement les tragédies qu'il a traversées lui-même, mais aussi, comme une constellation, toutes celles, tues, qui autrefois ont déchiré ses aïeux. Treize ans après le suicide de son frère, Thésée sent le passé en lui comme une "mine qui explose, qui a déjà emporté son frère, et qui attend un peu plus loin pour le prendre aussi". Son (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi