"Thérapies de conversion" : une proposition de loi pour protéger les homosexuels et personnes transgenres souvent victimes d'obscurantisme

franceinfo

"On a pu entendre, lors des auditions, un jeune qui avait subi des électrochocs dans une clinique privée du sud de la France et des injections d'hormones", a rapporté sur franceinfo, mercredi 3 juin, la députée LREM Laurence Vanceunebrock qui vient de déposer une proposition de loi sur les "thérapies de conversion". Le texte vise à interdire ces pratiques qui prétendent transformer l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une personne. Il n'a toutefois pas encore à ce stade de date d'inscription à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale mais la députée de l’Allier espère qu’il sera "défendu rapidement”.

radiofrance : Quelle est l’ampleur de ces "thérapies de conversion" en France ?

Laurence Vanceunebrock : Quand j'ai été saisie du sujet en 2017, je connaissais l'ampleur du sujet aux États-Unis, mais pas sur le territoire national. J'ai commencé à faire quelques recherches et, rapidement, je me suis rendue compte qu'il y avait différentes sortes de thérapies de conversion. Il y avait les thérapies religieuses qui touchent d'ailleurs les trois religions monothéistes et les thérapies médicales. On a pu entendre lors des auditions un jeune qui avait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi