En thérapie (Arte) - Frédéric Pierrot partant pour une saison 2 ? "Éric Toledano et Olivier Nakache me l’ont demandé"

·1 min de lecture

Si vous deviez présenter le docteur Dayan, que diriez-vous ?

Frédéric Pierrot : À bien y réfléchir, je ne dirais pas grand-chose. Je pense qu’un psy se définit d’abord par sa pratique. Au fond, dans la série, on perçoit des choses de son intimité, on comprend bien que tout ne va pas très bien pour lui. La première chose dont je me suis aperçu, c’est que c’est un type assez ordinaire.

Est-ce particulier de jouer un psy ?

Oui, et c’est passionnant. Cela rejoint en partie le travail de l’acteur. Le psy, c’est quelqu’un qui écoute. La série montre l’importance de l’écoute et de la parole qui, petit à petit, apporte un autre point de vue sur les situations, ce qui les rend, éventuellement, plus vivables : c’est le but recherché par les patients. Ce rôle a renforcé, chez moi, la certitude que l’écoute est aussi primordiale pour un acteur. Et que votre partenaire participe autant que vous à la création de votre personnage.

À lire également

"On a eu beaucoup de craquages" : la production d’En thérapie alertée par le créateur de la série originale (VIDEO)

Avez-vous accepté ce rôle parce que vous étiez vous-même en analyse ?

Ce n’est pas pour ça que j’ai dit ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi