Théories du complot : "Les jeunes sont plus perméables parce qu'ils s'informent davantage sur les réseaux sociaux", selon le fondateur de conspiracywatch.info

franceinfo
·1 min de lecture

"Les jeunes sont plus perméables" aux théories du complot "tout simplement parce qu'ils s'informent davantage sur les réseaux sociaux", a déclaré mercredi 14 avril sur franceinfo Rudy Reichstadt, fondateur du site conspiracywatch.info, un observatoire du conspirationnisme et des théories du complot. Interrogé à l'occasion de la journée que franceinfo consacre à la lutte contre les fake news, Rudy Reichstadt explique que "la théorie du complot ça rassure", car cela "désigne une menace" à neutraliser et simplifie le monde. Ça "va de pair avec une forme de paresse intellectuelle". Si les adolescents adhèrent à ces théories conspirationnistes, c'est aussi par "besoin de se distinguer du groupe", d'après lui.

>> Vrai ou fake : découvrez la plateforme de fact-checking et de debunking de l'ensemble de l'audiovisuel public.

franceinfo: Les adolescents et jeunes adultes sont-ils des cibles particulières pour les fake news et théories du complot ?

Rudy Reichstadt: Oui, ce sont des cibles dans la mesure où ils sont plus perméables que la moyenne à ces choses-là. Ils sont plus perméables en raison d'un biais d'exposition, tout simplement parce qu'ils s'informent davantage sur les réseaux sociaux. On sait qu'il y a une corrélation entre ces usages informationnels, le fait de s'informer sur les réseaux sociaux, sur les plateformes de vidéos en ligne notamment comme YouTube, et une plus grande propension à adhérer à un grand nombre de théories du complot, c'est très clair. Mais je ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi