Théories du complot : le camp Trump tente de semer le trouble

·2 min de lecture

Alors que le décompte des votes est toujours en cours dans les Etats qui détermineront l'issue de l'élection présidentielle américaine, Donald Trump et son entourage s'efforcent de saper la légitimité des opérations en multipliant les messages douteux ou mensongers sur les réseaux sociaux.

Donald Trump père a donné le ton, tôt mercredi matin, en dénonçant la prétendue «fraude» qui aurait selon lui marqué l'élection présidentielle. Depuis cette proclamation tonitruante, unique dans l'Histoire récente des Etats-Unis, sa famille et ses partisans lui ont emboîté le pas. Sur les réseaux sociaux, notamment, les prétendues preuves de la fraude circulent à grande vitesse, contraignant les plateformes comme Twitter a ajouter des avertissements face à des messages à caractère douteux.

A lire :Trump compte sur la Cour suprême

Ces précautions ne découragent pas les plus fervents, comme Eric Trump, le deuxième fils du président. Mercredi, il a proclamé que son père avait remporté la Pennsylvanie, alors que le décompte des bulletins s'y poursuit et qu'une victoire de Biden est tout à fait possible. Il a tweeté une vidéo censée montrer un homme mettant le feu à des bulletins Trump, alors qu'il ne s'agit pas de bulletins officiels, ce qui a été précisé par les autorités locales au site de vérification PolitiFact. Mercredi soir, il a partagé un article s'appuyant sur une vidéo prétendant montrer un va-et-vient suspect dans un bureau de vote de Detroit, dans le Michigan. «Des valises et des glaciaires amenées dans la zone sécurisée d'un centre de vote de Detroit», titre notamment un site conservateur. La vidéo a été tournée par une «observatrice» -en réalité une avocate texane soutenant Trump- ne montre pourtant rien de suspect : un journaliste local a expliqué que l'homme filmé était en réalité un photographe travaillant avec lui, qui déplaçait le matériel nécessaire à ses prises de vues. «J'espère qu'elle est meilleure avocate qu'enquêtrice», a commenté le journaliste.

Donald Junior, le grand frère d'Eric, a lui aussi(...)


Lire la suite sur Paris Match