Théo Curin, amputé des quatre membres et champion de natation

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Quadri-ampute a l'age de 6 ans a la suite d'une meningite foudroyante, Theo Curin trouve sa raison de vivre dans la natation.

"Dans l'eau, je ressens une sensation de liberté, de légèreté. On n'a plus rien, on a juste notre corps comme outil. J'adore cette sensation de liberté et d'être vraiment comme les autres". Propulsé à la seule force de ses bras, Théo Curin continue sa quête de médailles. A 18 ans, il est déjà double vice-champion du monde de natation handisport. Et pour tenter de battre les records, il s'entraîne quatre heures par jour, toujours en s'adaptant à son handicap.

Un athlète hors du commun

Pour surmonter ses faiblesses, Théo peut compter sur son entraîneur. Fabien Maltrait l'accompagne depuis son entrée en sports études il y a déjà sept ans : "De mémoire, la première année, il ne savait pas nager le papillon. C'était un nageur débutant, quadri-amputé mais débutant. Mais ce n'est pas venu tout seul, ce gamin c'est un gagnant, c'est un compétiteur", confie l'entraîneur.

Et comme tout compétiteur, Théo Curin veut toujours aller plus loin avec un objectif : améliorer ses performances. Pour cela, il doit sculpter son corps et gagner en force avec un kinésithérapeute, qui le suit depuis six mois : "On travaille le renforcement de ses abdos et on travaille aussi l'équilibre et la perception de son corps pour qu'il arrive à mieux se placer dans l'espace, et notamment dans l'eau", explique Flavien Carlac, masseur kinésithérapeute.

Les Jeux de Tokyo dans le viseur

Le nageur vit à cent à l'heure. En (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi