Le Théâtre du Châtelet retrouve son lustre après plus de deux ans de travaux

franceinfo Culture avec agences

Le Théâtre du Châtelet retrouve ses couleurs de jeunesse après deux ans et demi d'expertises et de travaux qui ont réussi à redonner lustre et gaieté à ce théâtre populaire. Dans un bâtiment qui a connu pas moins de cinq restaurations depuis son inauguration en 1862, celle-ci donne une impression de fraîcheur. Elle a permis d'enlever une couleur marron-beige - qui revêtait tristement couloirs et vestibules - et des décors d'origine de faux marbre, avec des effets de trompe-l'oeil, sont apparus.

"On a mis fin au règne du beige", s'est félicité à l'AFP l'architecte mandataire Philippe Pumain qui, avec Christian Laporte, architecte du patrimoine, a supervisé ce chantier, l'un des plus importants de la Ville de Paris ces dernières années. Le coût total s'est élevé à 31,5 M d'euros, dont 5,2 M financés par les bâches publicitaires et le mécénat - dont une souscription de la Fondation du patrimoine (121 donateurs et 43.000 euros récoltés).


"Le décor d'origine n'a quasiment plus été vu depuis la fin du XIXe siècle"

La réussite la plus éclatante est la grande salle. Elle a retrouvé le lustre qu'avait voulu lui donner Gabriel Davioud, architecte du Théâtre impérial du Châtelet. La restauration s'est concentrée sur les parties peintes et dorées des balcons et de la coupole. La salle de spectacles a aussi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi