Le TGV retrouve des couleurs en 2017

Libération.fr
La nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) place Bordeaux à deux heures de Paris.

Sur les dix premiers mois de l'année, la fréquentation dopée par l'ouverture des deux nouvelles lignes vers Rennes et Bordeaux est en hausse de plus de 10%. Le résultat de l'élargissement de l'offre low-cost et de la nouvelle politique de prix réduits mise en place en dehors des heures de pointe.

On le disait en perte de vitesse. Confronté à l’équation impossible d’une baisse de la fréquentation couplée à une hausse du tarif des péages pour faire circuler les trains sur le réseau (40% en moyenne du prix du billet), le modèle du TGV semblait foncer tout droit dans l’impasse économique.

A défaut d’être tiré d’affaire et d’avoir réglé ce problème des péages dont le montant annuel s’élève à 2 milliards d’euros, le fleuron de la SNCF retrouve des couleurs sur le plan commercial. Après une année 2016 marquée par la baisse du tourisme dans l’Hexagone après les attentats et une chute des réservations aggravée sur les lignes internationales du réseau, sa fréquentation a nettement rebondi sur les dix premiers mois de 2017.

Huit millions de passagers supplémentaires ont voyagé sur ses rames par rapport à la même période l’an dernier, soit une hausse de plus de 10% qui contraste avec la stagnation, voire le recul régulier, enregistrée depuis 2010. Le résultat d’une stratégie mise en place depuis 2015, illustrée avec la montée de l’offre low-cost Ouigo qui dessert aujourd’hui 22 destinations et devrait atteindre 7 millions de voyageurs en 2017.

Selon la SNCF, ces billets à bas coût ont permis de regagner du terrain face à la concurrence de la route qui avait repris de la vigueur ces dernières années avec le développement du covoiturage et l’offre supplémentaire des «cars Macron». D’après les résultats des enquêtes auprès des usagers, la moitié des adeptes de Ouigo affirment qu’ils n’auraient pas voyagé sur le réseau TGV sans l’existence de cette offre. 

Des rames plus remplies

De surcroît, le remplissage des rames progresse également dans le cas des offres classiques (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Glyphosate: des eurodéputés veulent contester la nouvelle licence en justice
Orange promet plus de fibre et une meilleure rentabilité
La Bourse de Paris toujours sans inspiration (+0,01%) après Wall Street
GE supprime 12.000 emplois travers le monde, la France épargnée
Wall Street, scrutant Washington, monte prudemment

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages