TF1 : Marie-Sophie Lacarrau, la relève occitane de Jean-Pierre Pernaut

Par Olivier Ubertalli
·1 min de lecture
« Ce n’est pas rien de succéder à Jean-Pierre Pernaut. Il y a le poids de la chaîne, de sa personnalité. Cela oblige », confie Marie-Sophie Lacarrau.
« Ce n’est pas rien de succéder à Jean-Pierre Pernaut. Il y a le poids de la chaîne, de sa personnalité. Cela oblige », confie Marie-Sophie Lacarrau.

À peine décroche-t-elle le téléphone qu'on met le cap vers le Sud. Marie-Sophie Lacarrau est un concentré d'Occitanie. Née dans l'Aveyron, elle a grandi à Perpignan et étudié à Toulouse. À 45 ans, cette journaliste, débauchée de France Télévisions, a la lourde, très lourde tâche de succéder ce lundi 4 janvier à Jean-Pierre Pernaut à la présentation du 13 heures de TF1.

N'est-ce pas une folie que de se glisser dans le fauteuil de « JPP », qui quitte le journal de la mi-journée le plus regardé d'Europe avec 40 % de part de marché ? « À chaque fois que la rumeur sur son départ ressortait, je plaignais celui ou celle qui allait devoir le remplacer. C'est un tel monument ! Finalement, c'est moi. Mais je le vis très bien ! » s'amuse l'Aveyronnaise au téléphone. « Avec le directeur de l'information Thierry Thuillier, nous avions repéré Marie-Sophie depuis longtemps. C'est une femme qui a acquis une grande expérience à France Télévisions et qui connaît bien nos provinces et nos régions, le c?ur de la ligne éditoriale du 13 heures », indique Gilles Pélisson, PDG de TF1.

Du Villefranchois à France 2

C'est à Villefranche-de-Rouergue, une sous-préfecture de 12 000 habitants connue pour sa vieille bastide du XIIIe siècle, que naît Marie-Sophie Lacarrau le 20 septembre 1975. Sa mère est commerçante, son père visiteur médical pour un laboratoire pharmaceutique. Elle habite ensuite près de Perpignan, où elle va au collège. En classe de troisième, elle se prend de passion pou [...] Lire la suite