TF1 dénonce les « actes de harcèlement » de Cyril Hanouna

Par Le Point.fr
·1 min de lecture
Le groupe TF1 a décidé de monter au créneau contre les attaques de « TPMP » à l'encontre de ses animateurs et journalistes.
Le groupe TF1 a décidé de monter au créneau contre les attaques de « TPMP » à l'encontre de ses animateurs et journalistes.

Les récentes menaces de mort dont a été victime l'animateur Arthur au lendemain d'une parodie osée diffusée dans Touche pas à mon poste ont poussé TF1 à monter au créneau. Dans ce sketch daté du 4 janvier dernier, Cyril Hanouna, qui jouait le rôle du directeur des programmes du groupe, faisait assassiner le producteur de l'émission de divertissement District Z en raison des mauvaises audiences. L'attaque de trop pour TF1, rapporte Le Parisien.

« Nous refusons que nos collaborateurs ou salariés soient l'objet d'injures, de menaces ou victimes de harcèlement. [?] Il serait temps que les avertissements et sanctions répétés, notamment du CSA et de la justice, amènent à un changement de comportement de Cyril Hanouna », a déclaré la chaîne, qui a également demandé que la chaîne C8 et les dirigeants du groupe Endemol-Banijay « l'invitent à cesser ces actes de harcèlement caractérisés ».

Des attaques répétées

Les journalistes et animateurs du groupe TF1 sont régulièrement victimes d'attaques de la part de l'équipe de TPMP, rappelle Le Parisien, qui cite notamment Yann Barthès, Camille Combal ou encore Nikos Aliagas. « Le problème avec Hanouna, c'est qu'il se prend pour un caïd. [?] Et c'est pire hors antenne. Un jour, ce sera le dérapage de trop », confie un animateur au journal sous le couvert de l'anonymat. D'après le quotidien, plusieurs personnalités envisageraient d'ailleurs de porter plainte collectivement.

Lire aussi Le roi Hanouna, sa cour et son royaume

La dir [...] Lire la suite