TF1 condamnée pour diffamation après la diffusion d'un reportage

·1 min de lecture

Le tribunal judiciaire de Paris donne raison à Eric Turquin contre TF1. L'expert en tableaux avait saisi la justice après la diffusion en novembre 2019 dans le cadre du rendez-vous "Grands reportages" d'un sujet produit par CapaTV et intitulé "Sur la trace des faussaires". Un sujet qui faisait intervenir plusieurs témoins spécialisés dans la lutte contre ces escrocs qui sévissent dans le domaine de l'art et même dans le monde viticole. Parmi les experts, figurait donc Eric Turquin, connu pour avoir attribué au maître italien Le Caravage une toile représentant "Judith décapitant Holopherne", découverte dans un grenier près de Toulouse.

"Le destin contrarié d'un chef-d'oeuvre"

"Grands reportages" avait suivi en fil rouge Eric Turquin, de sa fabuleuse découverte "jusqu'à la surprenante annulation de sa vente aux enchères, en passant par sa confrontation à une copie presque parfaite conservée à Naples et son passage aux rayons X...", décrivait le communiqué de la chaîne à l'époque, qui promettait de dévoiler "le destin contrarié d'un chef-d'oeuvre dont l'authenticité fait encore débat...". Le fameux tableau a été vendu de gré à gré en juin 2019 à un collectionneur dont l'identité est tenue secrète.

Et c'est justement parce qu'il reprochait à l'équipe de CapaTV et par là-même au diffuseur TF1 de l'avoir fait passer "pour un escroc", selon son avocat Maïtre Hugot interrogé par l'Agence France-Presse, que Eric Turquin a décidé...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles