TF1 - Canal+ : on vous résume le bras de fer et les conséquences pour vous

Le groupe Canal+ avait annoncé vendredi 2 septembre « renoncer » à la diffusion des chaînes du groupe TF1.
Le groupe Canal+ avait annoncé vendredi 2 septembre « renoncer » à la diffusion des chaînes du groupe TF1.

Le groupe Canal+ avait annoncé vendredi 2 septembre « renoncer » à la diffusion des chaînes du groupe TF1.

TÉLÉVISION - Un écran noir. Voici ce que vous voyez lorsque vous zappez sur TF1, LCI ou TMC si vous êtes abonnés à Canal+.

Le groupe filial de Vivendi a en effet décidé vendredi 2 septembre de ne plus diffuser les chaînes du groupe TF1 en raison d’un désaccord sur le montant du contrat de distribution. Pour tout comprendre, Le HuffPost refait le point sur ce bras de fer.

Pourquoi Canal+ a-t-il coupé le signal ?

Le contrat de diffusion entre TF1 et Canal+, signé en 2018, est arrivé à échéance le 31 août. Sauf qu’au moment de l’élaboration du nouveau contrat, TF1 a demandé « des sommes très importantes pour la distribution de ses chaînes de la TNT », déplore Canal+, qui estime que ses abonnés « n’ont pas à payer pour des chaînes gratuites ». D’après Le Parisien, TF1 exige une hausse de 50 % du montant pour diffuser ses cinq chaînes, soit 20 millions d’euros par an.

C’est pourquoi Canal+ indique dans son communiqué publié vendredi 2 septembre « renoncer » à la diffusion des chaînes TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI en France métropolitaine. Le signal est coupé depuis vendredi 2 septembre au matin.

La décision de Canal+ est-elle aussi liée aux auditions prévues ce lundi et mardi devant l’Autorité de la concurrence pour le projet de fusion entre M6 et TF1 ? Le président du directoire de Canal+ Maxime Saada assure dans le JDD qu’« il s’agit d’un pur hasard de calendrier ».

Le groupe de Vincent Bolloré s’engage « à reprendre dans les 24 heures » la diffusion des chaînes de TF1, « dès lors que ce dernier l’y autorisera gratuitement », indique encore le communiqué de Canal+ qui appelle d’ailleurs « au sens des responsabilités » du groupe TF1.

Si le signal n’est toujours pas rétabli d’ici à fin novembre - preuve que le conflit pourrait s’installer sur le long terme - Canal+ se projette déjà sur la Coupe du monde. « Conscient de l’importance de la Coupe du monde de football pour ses abonnés, et fort de son partenariat avec beIN Sports qui détient l’intégralité des droits de la compétition, le groupe Canal+ sera en mesure de proposer l’intégralité de l’évènement à ses abonnés », assure-t-il.

Comment a réagi TF1 ?

Dans un communiqué, le groupe TF1 « déplore fortement » cette décision de Canal+. « On ne va pas se laisser prendre de l’audience et laisser nos téléspectateurs sans possibilité de regarder nos antennes sans réagir », assure le secrétaire général du groupe Didier Casas sur franceinfo ce lundi 5 septembre. TF1 ne va toutefois pas porter plainte contrairement à ce qu’indique le site d’information sur son site Internet. Au HuffPost, le groupe précise « réfléchir à la suite », notamment à une plainte, mais aucune décision n’a encore été prise.

La ministre de la Culture Rima Abdul Malak a également riposté après la décision de Canal+. « J’en appelle à votre sens des responsabilités et de l’intérêt général pour éviter de priver des centaines de milliers de foyers de la réception de l’intégralité des chaînes de la TNT », exhorte-t-elle dans une lettre.

« Sans interférer dans le différend commercial qui oppose les deux groupes et une négociation qui relève de la liberté contractuelle », la ministre explique être « attentive à ce que les négociations entre éditeurs et distributeurs ne débouchent pas sur des blocages susceptibles de compromettre l’accès de tous les publics à l’offre gratuite de la télévision numérique terrestre » (TNT).

Quelles conséquences pour les abonnés à Canal+ ?

Selon Le Parisien, près de trois millions de Français ont leur accès coupé aux chaînes de TF1. Des solutions existent toutefois : il est possible de regarder les chaînes sur Internet et tablette, de télécharger l’application My TF1 si vous possédez une smart TV, ou d’utiliser un décodeur TNT si vous en possédez toujours un.

Reste à savoir combien de temps ce black-out va durer. En 2018 déjà, un conflit sur les négociations commerciales avait poussé Canal+ à couper le signal de TF1. Cela avait provoqué un tollé chez certains téléspectateurs et conduit la ministre de la Culture de l’époque, Françoise Nyssen, à sommer Canal+ de rétablir la diffusion des chaînes de TF1 sur l’offre TNT Sat. Après une semaine de conflit, les chaînes étaient de nouveau disponibles.

À voir également aussi sur le HuffPost : Marc du « Flambeau » était partout à la marche des fiertés

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi