TF1 : aucun animal ne résiste à Muriel Bec

Charlotte Moreau

Consacré aux animaux stars de cinéma, le magazine de TF1 « Grands reportages » met à l’honneur ce dimanche cette dresseuse animalière, rare femme dans un monde d’hommes.


« Le chien est tellement formaté par l’homme que même si vous lui mettez un coup de pied au cul, il vous aime. » Quand on réussit enfin à joindre la dresseuse Muriel Bec, entre deux scènes de son dernier tournage parisien, elle donne le ton tout de suite. Une conversation fleuve, pleine de gouaille et de fulgurances. A 13h30 ce dimanche sur TF1, cette quinquagénaire est la seule femme en vedette du numéro de « Grands reportages » consacré aux « animaux, ces stars de cinéma. » Dressage, elle n’aime d'ailleurs pas le mot. « C’est péjoratif, il y a l’idée de contrainte. Disons mise en scène animalière, en attendant celui qui inventera le bon terme. »

-

Muriel Bec. (DR.)

Des astuces parfois étonnantes

Quand certains choisissent de se spécialiser dans les fauves ou les rapaces, Muriel Bec exerce avec une quarantaine d’espèces différentes. « Je me mets à leur hauteur. J’aime être un jour un loup, le lendemain un sanglier ou un écureuil... » En considérant chaque acteur à poil ou à plumes individuellement. « Comme dans une famille où un gamin aimerait la lecture et l’autre le sport, vous pouvez avoir deux frères très différents, qu’il faut encourager chacun dans ses aptitudes. » Avec une patience infinie (« on n’obtient pas de belles choses en mettant un animal dans une situation d’inconfort ») et des astuces parfois étonnantes. Actionner un buzzer ou un cliquet dans la poche d’un comédien. Ou demander à une équipe technique de ne pas caresser un chien sur un plateau pour qu’il aille câliner exclusivement son partenaire.

«Skier avec un chamois, c’est plutôt sympa»

« Les animaux les plus inoffensifs ne sont pas toujours les plus coopératifs, rappelle Muriel Bec. Comme les chats, qui détestent le changement et ne sont pas sous l’emprise de la patte humaine. » S’approchant davantage de cette faune (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Mélissa Theuriau fait passer Jamel Debbouze «Au tableau !»
Michel Denisot pressenti pour un talk-show sur France 3
«The Voice» squatte l'Eurovision
Mimie Mathy : «Ce serait possible d'avoir un flic de 1,32 m»
Programme TV du 13 janvier : notre sélection

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages