Textile : 800 emplois menacés chez Mim

France 2

Jusqu'à la dernière minute, ces salariés de la marque de vêtements Mim espéraient une décision de justice favorable : une offre de reprise totale, préservant presque tous les emplois. Le tribunal a retenu les offres partielles ce 28 mars, cela signifie la liquidation de l'entreprise. 800 licenciements annoncés sur les 1 100 emplois que compte l'enseigne. "On va perdre nos emplois. Comment on va se retourner ? Comment ça va se passer ? C'est toutes ces questions-là qui viennent en tête", indique cette femme.

Concurrence d'internet et des grandes marques internationales

Les deux repreneurs, une marque française et une suisse, devraient conserver 71 magasins sur 233, mais l'enseigne Mim disparaîtra définitivement. Une nouvelle victime dans le secteur de l'habillement à petits prix, confronté à la concurrence d'internet et des grandes marques internationales.



Retrouvez cet article sur Francetv info

Assurance-chômage : accord trouvé entre les syndicats et le patronat
DIRECT. Guyane : au lendemain de manifestations historiques, le ministre de l'Intérieur et la ministre des Outre-mer attendus mercredi
Il y a 50 ans, Le Redoutable, premier sous-marin nucléaire français, était lancé à Cherbourg
Télécoms : les plaintes contre les opérateurs en hausse de 50% sur un an
Léo, l'un des 100 000 automobilistes convertis à l'électrique en France : "Je fais des pleins à 60 centimes"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages