Textile : des étiquettes pour informer sur l'impact environnemental des vêtements

L'habillement est l'un des secteurs industriels les plus polluants. Alors, pour aider les consommateurs à y voir plus clair entre les vêtements qui respectent le mieux l'environnement, certains magasins ont mis en places des étiquettes écolos. Dans les magasins de sport Décathlon par exemple, une petite planète bleue indique l'impact environnemental de 60% produits de la marque depuis une année. "On évalue l'ensemble du cycle de vie, de l'extraction des matières premières jusqu'à la fin de vie", explique Raffaele Duby, le responsable environnement de l'entreprise. Sur la base du volontariat Le gouvernement entend étendre rapidement cette pratique, d'ici 2022. Cette volonté bouscule le secteur du textile, même si cela se fera sur la base du volontariat. "Il faut créer un référentiel commun, que tout le monde puisse être noté sur les mêmes bases, avec les mêmes données, pour que la note puisse dire quelque chose pour le client qui la lira en magasin", estime Yohann Petitot, le directeur général de l'Alliance du commerce.