Le Texas veut taxer les propriétaires de voitures électriques

Adobe Stock

Le développement économique du Texas est historiquement lié au pétrole : en effet, c'est aujourd'hui le plus gros producteur de pétrole des États-Unis, et un véritable symbole de la puissance économique américaine.

Dans ce contexte, il n'est pas étonnant que les propriétaires de véhicules électriques représentent un manque à gagner pour l'état texan : une situation paradoxale toutefois, lorsque l'on sait que le Texas accueille le siège de Tesla sur son territoire, et a également validé la construction d'une usine de carburants de synthèse utilisant de l'énergie renouvelable.

Texas : une nouvelle taxe pour les voitures électriques

Une nouvelle proposition de loi a été déposée au gouvernement texan : celle-ci vise à taxer les propriétaires de voitures électriques, à hauteur de 200 dollars par an, pour compenser leur absence de consommation de carburant fossile, et donc leur contribution à la taxation de celui-ci.

Cette nouvelle taxe, qui vise uniquement les voitures électriques, est complémentaire des taxes existantes, qu'elles soient liées à l'immatriculation d'une voiture au Texas, ou payées lors d'un plein de carburant.

En effet, chaque utilisateur de voiture thermique paye une taxe d'environ 5 cents par litre de carburant, qui permet de financer l'entretien des autoroutes du Texas : les utilisateurs de voiture électrique qui empruntent les autoroutes texanes ne contribuent donc pas à cet effort collectif, qui permet d'assurer le bon entretien des routes de l'état.