Texas : la loi anti-avortement temporairement suspendue

·2 min de lecture

La controversée loi anti-avortement du Texas a été suspendue par un juge fédéral.

Une suspension tant attendue. Mercredi, un juge fédéral texan a prononcé une suspension temporaire de la loi S.B.8, limitant considérablement le recours à l'avortement dans l'État, rapporte CNN. Selon l'analyse de Robert Pitman, «dès que S.B.8 est entrée en vigueur, les femmes ont été illégalement privées de leur droit d'exercer le contrôle sur leur corps, garanti par la Constitution» : «Cette cour ne laissera pas passer une journée supplémentaire de cette privation agressive d'un droit si important».

La logique de cette loi s'attaque au droit à l'avortement sans l'interdire : elle confère à n'importe quel citoyen la possibilité de poursuivre au civil toute personne ayant eu un rôle dans une interruption volontaire de grossesse après six semaines de grossesse -un délai auquel certaines femmes ignorent qu'elles sont enceintes-, que ce soit la femme enceinte, le personnel médical ou une personne l'ayant déposée en voiture -et d'obtenir jusqu'à 10 000 dollars de «récompense» en cas de condamnation. Une façon de contourner la décision de la Cour suprême de 1973 Roe v. Wade, qui a autorisé le recours à l'avortement à l'échelle fédérale, similaire à celles utilisées dans d'autres États qui ont multiplié les restrictions pour limiter au maximum le nombre de cliniques les pratiquant.

Un premier médecin a été poursuivi en vertu de cette loi, trois semaines après son entrée en vigueur : Alan Braid, qui a revendiqué dans une tribune au «Washington Post» avoir pratiqué une IVG sur une femme au-delà des six semaines de grossesse, a été attaqué en justice par deux hommes cherchant, par leurs plaintes, à déclencher un procès et contraindre les courts locales à se prononcer.

Une plainte déposée contre le Texas

Le mois dernier, la Cour(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles